Attrape requin
Galerie Hugo Brégeau. Marchand d'art. Art ancien de la marine, art tribal, art populaire, art contemporain, documents historiques et vieux papiers
art premier, art contemporain, art ancien de la marine, art tribal
214
product-template-default,single,single-product,postid-487,theme-stockholm,stockholm-core-1.0.8,woocommerce,woocommerce-page,woocommerce-no-js,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.1.5,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Attrape requin

2 800.00

Kontu, Papouasie-Nouvelle-Guinée

Les villages proches de Kontu sont célèbres pour leur pêche traditionnelle au requin appelé le « shark calling », l’appel du requin. Ces pêches sont entourées par différents rites, notamment pour les rites initiatiques à la fin de l’adolescence. Un adolescent ou un pécheur doit partir seul en mer à bord de sa frêle pirogue, il appelle ensuite les requins en agitant sous l’eau une vingtaine de noix de coco afin que celle-ci produise des vibrations. Lorsqu’un squale se présente, Il manœuvre pour lui passer la boucle d’un lasso autour du cou. Il lui suffit ensuite de tirer le nœud coulant à l’aide de sa grande latte de bois et de hisser le squale dans la pirogue avant de l’assommer de plusieurs coups de matraque portés au nez. Enfin, il souffle dans une coque de coquillage pour annoncer sa réussite et ramène la dépouille du squale au village où elle est partagée entre les habitants. Suivant les périodes et les villages, des rites et des danses cérémonielles peuvent entourer cette pêche.

  • Date : Début XXe
  • Dimensions : 129 x 45 x 8 cm 
Category: